vendredi 19 août 2016

HONTE sur le transport des animaux vivants


La France est le 2ème exportateur européen de veaux non sevrés. 
Cette enquête révèle les terribles conditions de transport de ces jeunes animaux vulnérables, en violation de la réglementation européenne. Ces veaux âgés de seulement 10 jours sont transportés sur des distances pouvant atteindre près de 3000 km et plus de 40h de route.
 Il ressort clairement de cette enquête que les jeunes veaux souffriront tant que ces longs transports continueront. Exigez leur interdiction
La réglementation européenne sur le transport des animaux est systématiquement violée pour les animaux non sevrés : l’alimentation correcte des veaux non sevrés est techniquement impossible.

Merci de demander à Stéphane Le Foll d’interdire les transports longues distances de veaux non sevrés.

Secrets de la culture paysanne d'autrefois

Bonne rentrée à tous!

Les prochains articles vous feront découvrir les secrets de l'agriculture paysanne d'autrefois...une mine d'or!!

En attendant, ce livre vous fera patienter.
Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture 
Fabrice Nicolino
Dans cette lettre à un paysan de 90 ans, Fabrice Nicolino revient, avec la verve, la précision et la limpidité qu'on lui connaît, sur les révolutions qui ont ébranlé l'agriculture : la standardisation à outrance et la mécanisation des cultures et de l'élevage, l'utilisation des pesticides et des engrais, l'influence grandissante des ingénieurs agronomes, le remembrement des terres, la limitation des semences, la mise de l'agriculture au service de l'industrialisation.
Et aujourd'hui, le braquage des terres à l'étranger pour pallier le manque de surface agricole. Il déplore ces "commandos français venus de l'Inra, de la recherche, de la haute administration, du syndicalisme paysan officiel" qui, "enivrés d'Amérique", ont sauté "sur les campagnes, fusillant sans jugement quelques millions de paysans", "enfermant à triple tour veaux, vaches et cochons, inondant les champs de nouvelles molécules chimiques, et finissant la journée en se tapant dans le dos de contentement." Reste aujourd'hui une question : "Ce qui a été fait peut-il être défait ? Oui, jurent quelques siphonnés, dont je suis, écrit-il.
(...) Mon vieux Raymond, (...) ne me dis surtout pas que tu ne regrettes rien. Moi, si. Une autre histoire était possible. Un autre monde reste à construire." Dans ce texte percutant, Fabrice Nicolino nous bouscule et appelle à retrouver la raison ainsi que, pour citer Paul Ricoeur, "la simplicité des choix fondamentaux".
http://www.amap-idf.org/ressources-amap-alimentation-agriculture_46.php

lundi 22 février 2016




Courez le voir, c'est un bijou ce documentaire!

 Et c'est riche de solutions, d'alternatives pour le futur proche, riche d'espoir, ça remonte le moral au plus haut, bravo à tous ceux qui ont réalisé ce film.

le film DEMAIN